Un homéopathe lausannois a des "remèdes" contre l'homosexualité

Evrard Martin
Août 14, 2018

(Photo d'illustration Claude Prigent) " Traiter " l'homosexualité par l'homéopathie. Ajoutez à cela de l'Argentum Nitricum pour le "don juanisme" et un peu de Pulsatilla afin de lutter contre l'immaturité. C'est ce que propose un medecin généraliste, acupuncteur et homéopathe, administrateur du site Internet Médecine intégrée, portail des médecines alternatives.

Capture d'écran: site
Capture d'écran: site"Médecine intégrée portail des médecins alternatives

"Et pour les filles " dominatrice et jalouse", du Lachesis, du Sepia " pour celles qui ont du mal à accepter leur féminité " et du Natrum muriaticum pour celles qui sont " anxieuses " et " mélancoliques ". Une plateforme aux allures scientifiques qui dispense un enseignement à distance, pour accéder facilement aux remèdes naturels. "L'homosexualité n'est pas une pathologie, mais un symptôme particulier (choix de vie) de patient "border-line". Il se trouve que la matière médicale homéopathique comporte des remèdes agissant sur l'exacerbation de ces symptômes ", écrit notamment ce médecin, exilé en Suisse, sur son site. Notre demande est restée lettre morte. "Des propos qui scandalisent les associations de lutte contre l'homophobie".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL