USA: la Fed laisse les taux inchangés mais signale une "forte" croissance

Xavier Trudeau
Août 4, 2018

Les investisseurs ont été surpris par le ton assez dur du communiqué de la Fed, qui indique une hausse des taux imminente. Elle a toutefois insisté sur la " forte" croissance de l'activité de l'économie américaine et a signalé la probabilité d'une prochaine hausse.

Les taux d'intérêt ont été maintenus dans la fourchette de 1,75% à 2%, comme attendu par les analystes.

En dépit des craintes récentes exprimées par le président Donald Trump sur les conséquences d'une hausse des taux sur la croissance américaine, le comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale (Fed) a confirmé hier soir, à l'issue de sa réunion mensuelle, qu'il maintiendrait le rythme de deux hausses des taux directeurs d'ici à la fin de l'année.

"Les gains d'emploi ont été solides, en moyenne, ces derniers mois et le taux de chômage est resté bas; les dépenses de consommation et l'investissement des entreprises en actifs immobilisés ont sensiblement augmenté", constate la Fed, au terme d'une réunion de deux jours.

Cependant, elle n'aborde pas les risques, toujours à "l'équilibre", que peuvent faire courir sur l'économie les incertitudes autour du conflit commercial.

La croissance de l'économie américaine a atteint pour la première fois depuis quatre ans la cadence de 4,1% en rythme annuel au 2e trimestre, dopée notamment par l'impact des réductions d'impôts adoptées par l'administration américaine.

Pour ce qui est de l'inflation, mesurée par l'indice des prix PCE hors prix alimentaires et énergétiques, étalon privilégié de la Fed, elle a progressé à 2,0% au deuxième trimestre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL