"40 millions d'automobilistes" frappe un grand coup — Hausse des carburants

Xavier Trudeau
Septembre 18, 2018

Un constat qui vaut aussi, dans une moindre mesure, pour l'essence sans plomb: trop, c'est trop!

Alors que le prix des carburants n'en finit plus de grimper, l'association 40 millions d'automobilistes a décidé de frapper un grand coup.

"Avec Emmanuel Macron, c'est l'État qui organise l'envolée des prix et le matraquage des automobilistes", s'insurge encore Pierre Chasseray dans le quotidien. "Le gouvernement a annoncé une trajectoire carbone pour tenir compte de la pollution des carburants fossiles qui a été annoncée et les taxes vont continuer à augmenter", tout en ajoutant "Il y a un rattrapage qui continue entre le diesel et l'essence".

Les ménages les moins aisés sont ceux qui dépensent le plus en carburant. Ceux-ci dépensent en moyenne 1 740 € par an pour s'approvisionner en carburant.

Parce qu'ils sont contraints aujourd'hui de consacrer une part plus importante de leurs revenus à leurs déplacements, de nombreux Français ajustent leur budget en réduisant leurs dépenses de consommation (alimentation, chauffage.) et de loisirs (tourisme, activités sportives et culturelles.).

On ne négocie pas le prix des carburants avec son pompiste et quand vient le moment de faire le plein, on n'a pas d'autre choix que de voir défiler, impuissant, les euros au compteur de la station-service. "Emmanuel Macron devrait se soucier de rendre accessible à tous, les produits de première nécessité. C'est pourquoi nous demandons une baisse de la fiscalité sur les carburants", commente Daniel Quéro, le président de l'association.

0,77 cts/litre en 1998, 1,48€ en moyenne actuellement: le prix du litre de gazole à la pompe est devenu délirant. Elle a lancé ce lundi l'opération "Coût de pompe", en invitant tous les automobilistes français à à adresser leur ticket de carburant et un courrier (à télécharger sur le site Internet de l'association) au Président de la République, pour l'interpeller sur la dégradation de leur pouvoir d'achat.

Avec ce courrier, tant qu'à faire, l'organisation de défense des automobilistes propose aussi d'envoyer une lettre au président de la République.

"Cette démarche a pour but de montrer à Emmanuel MACRON l'ampleur des difficultés rencontrées chaque jour par les Français pour utiliser leur véhicule".

Votre avis nous intéresse sur: Attention, explosion des taxes sur le carburant.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL