42 patients demandent des indemnités à Toulouse, jugement le 6 novembre — Levothyrox

Evrard Martin
Septembre 11, 2018

Une quarantaine de patients utilisateurs du Levothyrox ont assigné ce 10 septembre le laboratoire Merck pour "préjudice d'anxiété et préjudice moral" devant le tribunal de Toulouse. La même somme a été réclamée au titre du préjudice moral. Après avoir été condamnés en juin dernier, à délivrer sans délai l'ancienne formule du Lévothyrox, les laboratoires pourraient être reconnus coupables, par le tribunal de grande instance de Toulouse, de préjudice d'anxiété.

Le préjudice d'anxiété a été reconnu pour la première fois par la Cour de cassation en mai 2010, au bénéfice de salariés exposés à l'amiante. Il se définit comme un préjudice moral découlant d'une situation d'inquiétude permanente face au risque de déclarer à tout moment une maladie. "Dans peu de temps, ils vont se retrouver sans le médicament qui ne les rend pas malades mais avec celui qui rend malade", a plaidé Jacques Lévy, pour qui " une expertise médicale pour comprendre ce qui s'est passé est nécessaire ".

L'avocat du laboratoire, M Antoine Robert, a de son côté demandé au tribunal de rejeter l'ensemble des ces demandes estimant notamment que les préjudices n'étaient pas démontrés dans la majorité des dossier présentés.

Les victimes réclament également le maintien de l'ancienne formule du Levothyrox et une expertise pour fixer le préjudice corporel. Le jugement sera rendu le 6 novembre prochain.

Le Levothyrox, prescrit contre les troubles de la thyroïde, a changé de formule en France en mars 2017. Durant l'été 2017, des milliers de patients ont commencé à signaler des effets secondaires parfois très gênants (fatigue, maux de tête, insomnie, vertiges, douleurs articulaires et musculaires et chute de cheveux).

Le troisième rapport de pharmacovigilance sur le Levothyrox, dévoilé en juillet par l'Agence du médicament, ne permet toujours pas d'expliquer la vague des effets indésirables attribués par certains patients à la nouvelle formule.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL