Alimentation: Un Français sur cinq est en situation de précarité alimentaire

Xavier Trudeau
Septembre 11, 2018

Un Français sur cinq ne peut pas faire trois repas par jour, selon le dernier baromètre Ipsos-Secours populaire. "C'est le cas d'une majorité de parents issus de foyers très modestes", constate le Secours populaire.

Mais cette précarité pose aussi de gros problèmes sur un poste de dépense en particulier: l'alimentation, un signe évident de pauvreté pour 86% des sondés. Quant au seuil de pauvreté, il n'y a pas d'évolution notable par rapport à 2017: les Français considèrent qu'une personne seule est pauvre quand elle a un revenu mensuel inférieur ou égal à 1 118 euros, soit cinq euros de plus que l'année précédente. Ainsi, partir en vacances au moins une fois par an est difficile pour 41% des sondés (contre 45% l'an dernier), ou encore payer son loyer, ou son emprunt immobilier, difficile pour 25% des gens, contre 34% l'an dernier. Enfin, 75% d'entre eux affirment que l'Union européenne "ne s'investit pas beaucoup" dans la lutte contre la précarité alimentaire. Pour ce sondage réalisé par téléphone, 1.016 personnes de 15 ans et plus ont été interrogées entre le 22 et le 26 juin 2018.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL