Amazon enquête sur des salariés qui auraient monnayé des données confidentielles

Xavier Trudeau
Septembre 18, 2018

Certains vendeurs en ligne sur Amazon offriraient des pots-de-vin à des employés du géant du e-commerce pour qu'ils suppriment des commentaires négatifs ou récupèrent des informations confidentielles, rapporte le Wall Street Journal.

Le fait de supprimer des critiques négatives des clients rapporterait à un employé la somme de 300 dollars.

Pour ce faire, le vendeurs rentreraient en relation avec les salariés d'Amazon via la messagerie chinoise WeChat en passant par des intermédiaires spécialisés dans cette mise en relation. Amazon a déjà mis en place plusieurs solutions pour mettre fin à ce genre de corruption, en commençant par un changement du dirigeant commercial d'Amazon en Chine.

Cette pratique est particulièrement présente en Chine, selon le quotidien économique, qui cite l'exemple d'intermédiaires à Shenzhen oeuvrant pour des employés du groupe et vendant pour des sommes allant de 80 à plus de 2.000 dollars des informations sur les volumes de ventes, les adresses électroniques des clients laissant des commentaires sur les produits ou encore un service permettant d'effacer les avis négatifs et de restaurer des comptes Amazon fermés.

De plus, ils leur feraient également part d'informations sur les ventes et feraient ainsi bénéficier aux commerçants d'une avance certaine sur leurs concurrents commerciaux.

Actuellement, Amazon étudie en profondeur ces allégations.

L'affaire est grave pour Amazon qui enquête sur des salariés qui auraient monnayé des données confidentielles.

Amazon a confirmé l'ouverture d'une enquête, tout en soulignant disposer de " systèmes sophistiqués " pour limiter et contrôler l'accès aux données en interne. " Nous avons des politiques strictes et un code d'éthique et des conduites professionnelles qui s'applique à nos employés ", a indiqué un porte-parole, précisant que " quiconque est en violation de [ce] code " s'expose à des punitions, " incluant un licenciement et de potentielles sanctions légales et pénales ". Le groupe prévient aussi que s'il trouve " des acteurs malveillants qui se sont lancés dans ce type d'agissement, " elle n'hésitera pas à prendre " rapidement des mesures contre eux, notamment en fermant leurs comptes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL