Budget 2019: 6 milliards d'impôts en moins pour les ménages

Xavier Trudeau
Septembre 24, 2018

Ce montant est obtenu principalement grâce à la baisse de la taxe d'habitation pour 80% des Français (3,8 milliards d'euros) et la suppression des cotisations salariales pour les actifs (4 milliards).

Ces baisses sont partiellement compensées par la hausse de la fiscalité énergétique, représentant 1,9 milliard d'euros, celle des paquets de cigarettes, pour 400 millions d'euros, ou les restrictions du périmètre du CITE (crédit d'impôt pour la transition énergétique), pour 800 millions d'euros.

Des annonces déjà remises en question, comme par Le Figaro, qui écrit: " Bercy se livre surtout à un petit tour de passe-passe dont il a le secret pour enjoliver la situation et arriver à un chiffre tout-rond de 6 milliards d'euros".

L'estimation de 6 milliards d'euros de baisse des prélèvements annoncée par le gouvernement est contredite par une étude publiée vendredi par l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) qui aboutit à une estimation de 3,5 milliards d'euros de gains de pouvoir d'achat pour les Français en 2019 attribuables aux mesures gouvernementales. Car son calcul, jugé "plus complet" par Les Echos, tient compte des mesures du gouvernement sur les prestations sociales (allocations familiales, APL, pensions).

C'est une équation budgétaire mais aussi politique que tente actuellement de résoudre le gouvernement, confronté à une érosion de sa popularité et au spectre lancinant du "ras-le-bol fiscal". S'y ajoutent la baisse de la CSG pour 300.000 retraités modestes (300 millions) et l'exonération de cotisations sur les heures supplémentaires (600 millions).

Le projet de loi de finances est présenté ce lundi en Conseil des ministres.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL