Dans le viseur de la justice américaine,Tesla recule en Bourse

Xavier Trudeau
Septembre 20, 2018

"Le mois dernier, après l'annonce par Elon (Musk) qu'il songeait à retirer l'entreprise de la cote, Tesla a reçu, de la part du ministère de la Justice, un demande de documents (à fournir) volontairement et (Tesla) s'est montré coopératif et y a répondu", a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe dans une déclaration écrite. Nous n'avons reçu aucune assignation, demande de témoignage ou autre procédure formelle. "Nous respectons le désir du DoJ d'obtenir des informations à ce sujet et nous pensons que la question devrait être résolue rapidement après l'examen des informations qu'ils ont reçues ". Cette information a fait passer le titre Tesla dans le rouge à Wall Street, où il a perdu 3%, avec des volumes de transactions étoffés.

L'initiative judiciaire a été déclenchée après un tweet d'Elon Musk évoquant début août son intention de retirer le groupe de la cote et assurant avoir, pour réaliser l'opération, un "financement assuré".

Cette intervention avait fait bondir de 11% à 379,57 dollars l'action de l'entreprise sur la place new-yorkaise. Après avoir fait chuter l'action quelques jours à peine après sa publication, voici que le ministère de la Justice américain (DoJ) s'intéresse de près au problème et entend mener des investigations sur Tesla.

Selon les médias américains, Tesla était déjà visé pour les mêmes faits par une investigation du gendarme américain de la Bourse, la Securities and Exchange Commission, sur la véracité des déclarations de M. Musk sur ce financement.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL