De championne à victime — Serena Williams

Solenn Plantier
Septembre 14, 2018

" C'est une situation délicate, mais un arbitrage à la carte n'existe pas".

Le quotidien a mentionné que Ramos a reçu des centaines de messages d'encouragement de sa famille, de ses collègues, des joueurs et d'ex-joueurs. Il a aussi admis être resté chez lui le lendemain de l'incident afin d'éviter les ennuis, selon l'article.

Non autorisé à s'exprimer dans les médias, l'arbitre s'est vu défendre par la fédération internationale, l'ITF: " Il est important de rappeler que M. Ramos a rempli sa mission en respectant le règlement et qu'il a agi à tout instant avec professionnalisme et intégrité.

L'ITF a déclaré par communiqué que les sanctions imposées par Ramos ont été "confirmées par la direction des Internationaux des États-Unis, qui a décidé d'imposer des amendes à Serena Williams pour les trois fautes".

La WTA a ensuite demandé que tous les joueurs de tennis soient traités équitablement, et que les entraîneurs aient accès à leurs protégés. L'arbitre portugais, qui a été le premier à officier dans les 4 tournois du Grand Chelem, sera présent lors de la demi-finale de la Coupe Davis opposant la Croatie aux Etats-Unis.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL