Des prothèses mammaires soupçonnées de provoquer un cancer très rare

Evrard Martin
Septembre 27, 2018

Christian Marinetti, le médecin qui avait alerté sur le scandale des prothèses PIP lance jeudi un appel sur Franceinfo pour dénoncer le danger d'un modèle fabriqué par le groupe américain leader du marché, Allergan. Le docteur marseillais soupçonne son modèle Biocelle d'entraîner un cancer très rare, le lymphome anaplasique à grande cellules. Ce dernier révèle qu'en France, depuis 2011, cinquante cas de cancer ont été dénombrés, plusieurs entraînant la mort.

Pour Christian Marinetti, il existe un point commun à presque toutes les femmes malades: "Celle qui donne le plus de problèmes de lymphome, c'est la Biocelle d'Allergan".

Ces objets ont une texture granuleuse pour mieux adhérer au sein, une caractéristique qui pourrait expliquer l'apparition du lymphome.

Ne pas s'affoler toutefois. Sur 400 000 à 500 000 femmes porteuses d'implants mammaires, cela peut sembler peu. "Comme pour un médicament, les prothèses ont des effets secondaires. Celui-là est grave, mais rare". "Le risque est faible, précise-t-il, mais maintenant que nous le connaissons, nous sommes obligés d'en tenir compte". Reste que le médecin conseille aux patientes de ne pas s'affoler et de ne pas faire retirer les implants, mais plutôt de les surveiller. Christian Marinetti ne veut pas bannir ces implants. En mars, un article du New York Times relayait le cri d'alarme de l'administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments, qui mettait en évidence le lien entre prothèse mammaire texturée et la présence de lymphomes chez certaines patientes. Mais l'entreprise se défend: "C'est parce que nous sommes aussi la marque la plus implantée". Contacté par Franceinfo, Allergan France a reconnu qu'il y avait effectivement une part importante de ses prothèses dans les cas de lymphomes.

Francis Lemoine ajoute qu'"il n'est pas question, comme dans l'affaire PIP, de fraude". Ces dernières devraient être rendues publiques avant la fin du mois de novembre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL