Des vents meurtriers de 225 km/h — Ouragan Florence

Claudine Rigal
Septembre 13, 2018

En Caroline du Nord, Caroline du Sud et Virginie, les premières évacuations ont été ordonnées après la déclaration de l'état d'urgence. "Florence est particulier par rapport à sa trajectoire et non par rapport à sa force", tempère Patrick Galois, prévisionniste pour Météo France contacté par L'Express. L'ouragan se trouvait mardi soir à 1075 km au sud-est de Cape Fear, en Caroline du Nord, et se déplaçait à 28 km/h.

L'ouragan Hugo, l'ouragan le plus puissant qui ait jamais frappé la Caroline du Nord, a touché terre au nord de Charleston (en Caroline du Sud) en 1989, avec des vents de 209 km/h. Des vents violents et des pluies diluviennes sont attendus entre mardi et mercredi.

La ville de Washington a déclaré l'état d'urgence, les précipitations portées par l'ouragan pourraient provoquer des crues soudaines alors que les sols sont déjà gorgés d'eau après plusieurs jours de pluie.

Vu de l'espace, l'ouragan est impressionnant et très esthétique. Les trois États sont les plus menacés par Florence, qui progresse vers l'ouest et le nord-ouest à une vitesse de 28 km/h et devrait atteindre jeudi les côtes américaines, selon le Centre national des ouragans (NHC).

"Bien qu'il soit trop tôt pour connaître la trajectoire exacte de l'ouragan Florence, la majorité des prévisions météorologiques font état d'impacts potentiels importants pour la Virginie, sous la forme d'ondes de tempête, d'inondations catastrophiques dans les terres, de vents violents et de possibles coupures de courant à grande échelle", a prévenu dimanche le gouverneur de Virginie, Ralph Northam, dans un communiqué.

Le gouverneur de Caroline du Sud a ordonné hier à environ un million de personnes vivant sur le littoral de cet État du sud-est des États-Unis d'évacuer, à l'approche de l'ouragan Florence.

"S'il-vous-plaît, préparez-vous, soyez prudents et restez en SECURITE", avait exhorté lundi le président américain Donald Trump. Dans un camp de mobil-homes de la banlieue de Wilmington, les habitants s'apprêtaient à partir après avoir protégé portes et fenêtres. Trente navires de guerre de l'US Navy doivent également appareiller de la principale base navale de la côte est, à Norfolk (Virginie), pour éviter l'ouragan. Deux autres dépressions suivent Florence dans l'Atlantique.

Avec des vents de 110 km/h, la tempête tropicale Isaac prenait pour sa part la direction des Petites Antilles, qui se remettent encore du passage de Maria.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL