Elon Musk visé par une nouvelle plainte d'un investisseur — Tesla

Xavier Trudeau
Septembre 7, 2018

Des investisseurs et des financiers ayant parié sur l'effondrement du titre Tesla ont déposé plainte, accusant Elon Musk de manipulation de cours, tandis que l'enquête de la SEC est en cours. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le milliardaire de 47 ans s'est confié pendant près de deux heures au comédien et animateur Joe Rogan.

"Je ne pense pas que vous voudriez être à ma place, vous n'aimeriez pas tellement", a-t-il lancé.

Au cours de cette interview déjantée, Elon Musk est aussi revenu sur son fameux entretien accordé début août au New York Times, au cours duquel il avait révélé son état d'intense fatigue et de stress, "passant du rire aux larmes" au cours de la conversation selon le quotidien. Elle était déjà indiquée en baisse auparavant en raison d'une nouvelle polémique créée par Elon Musk, qui a été vu jeudi en train de fumer un joint dans une émission diffusée en direct sur internet.

"Je ne fume presque jamais d'herbe", a-t-il dit. "Je trouve que ce n'est pas bon pour la productivité, c'est un peu l'inverse d'une tasse de café".

Avec un tee-shirt "Occupy Mars", le dirigeant de Tesla a parlé de sa vision d'un avenir dans lequel les humains exploreraient et coloniseraient le cosmos.

"Je crois que le futur dans lequel nous sommes une civilisation qui voyage dans l'espace, au milieu des étoiles, est vraiment passionnant", a précisé le patron de SpaceX, qui fabrique des fusées réutilisables, un concept révolutionnaire.

Le bref séjour de M. Morton dans le groupe a été marqué par une série d'événements déclenchée par un tweet du charismatique PDG Elon Musk le 7 août, le lendemain de son arrivée, évoquant un possible retrait de la cote et assurant qu'il avait le financement pour réaliser cette opération. Les interrogations sur la fragilité d'Elon Musk sont venues s'ajouter ces derniers temps aux doutes de certains investisseurs sur la capacité de Tesla à remplir ses objectifs de production.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL