En un tweet, Trump a failli déclencher la guerre

Claudine Rigal
Septembre 13, 2018

Donald Trump a-t-il manqué de faire basculer son pays dans un conflit durable avec la Corée du Nord?

Selon le journaliste, qui a consacré un livre incendiaire sur la réalité de l'administration Trump, le locataire de la Maison-Blanche aurait voulu tweeter un appel au départ de Corée du Sud des familles des 28.500 militaires américains qui y sont stationnés, notamment sur la zone séparant les deux Corée.

Le livre du célèbre journaliste américain, à l'origine de l'affaire du Watergate qui a fait tomber Richard Nixon, décrit Donald Trump comme un homme colérique, imprévisible et incapable de saisir les enjeux de la présidence.

" A ce moment-là, l'état-major au Pentagone s'est vivement alarmé, en pensant: 'Mon Dieu, ce tweet alors que nous disposons d'informations fiables selon lesquelles les Nord-Coréens vont interpréter cela comme l'indication d'une attaque imminente' ", a déclaré Bob Woodward.

Et pour cause, le livre dudit journaliste dont la sortie est prévue ce mardi 11 septembre 2018, montre également que le président américain aurait pu déclencher une guerre contre la Corée du Nord depuis quelques mois. "Je ne sais pas pourquoi ils sont là-bas", aurait dit le président lors d'une réunion". A la suite de quoi son ministre de la Défense, James Mattis, lui aurait expliqué: " Nous faisons cela afin d'éviter la troisième guerre mondiale ".

Ce tableau accablant a été conforté cette même semaine dernière par une tribune anonyme publiée dans le New York Times, dans laquelle un haut responsable gouvernemental américain décrit comment les collaborateurs du président s'escriment à limiter les conséquences potentiellement désastreuses de certaines de ses décisions impétueuses.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL