Enquête russe: l'ancien avocat de Trump coopère avec le procureur spécial

Claudine Rigal
Septembre 24, 2018

Michael Flynn, ex-conseiller à la sécurité du président américain Donald Trump, connaîtra le 18 décembre sa condamnation pour avoir menti au FBI dans l'enquête sur l'ingérence présumée de la Russie dans l'élection présidentielle américaine de 2016, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Ce général à la retraite est devenu le premier haut responsable de la Maison Blanche a être inculpé dans le cadre de l'enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller. Parmi les questions posées figurent les soupçons de collusion avec la Russie mais aussi si le milliardaire a proposé à Michael Cohen une grâce présidentielle en échange de son silence -une offre qui aurait également été faite à Paul Manafort, ancien directeur de campagne, qui a depuis lui aussi plaidé coupable et accepté de coopérer avec la justice.

"C'est bien que Michael Cohen fournisse des informations capitales à l'enquête Mueller", a-t-il écrit sur Twitter.

Selon ABC, M. Cohen "a participé à plusieurs entretiens de plusieurs heures au cours du dernier mois".

Un temps surnommé le pitbull de Donald Trump, pour lequel il a géré de nombreux dossiers délicats, le juriste s'était, dans le passé, dit prêt à "prendre une balle" pour protéger le président.

En tout, il avait versé 130.000 dollars et 150.000 dollars aux deux femmes.

Le président, qui a toujours nié avoir eu cette liaison avec l'actrice de films X, avait reconnu avoir remboursé son avocat.

Une coopération avec les autorités pourrait aider Michael Cohen à négocier une peine plus légère dans son procès.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL