France: suspicion de choléra dans un avion, 147 passagers évacués

Evrard Martin
Septembre 5, 2018

"Un enfant est susceptible d'être porteur du choléra et va être évacué vers l'hôpital de Perpignan pour des examens", ont indiqué à l'AFP les pompiers du SDIS 66. L'enfant de 8 ans, qui présentait des symptômes laissant soupçonner un cas de choléra, a été hospitalisé à Perpignan après l'atterrissage de l'avion Oran-Perpignan vers 13H45.

Les 155 passagers et membres d'équipages sont restés confinés dans l'avion pendant près de deux heures.

[Mis à jour le 5 septembre à 18h52] Alors qu'ils arrivaient d'Algérie via un vol de la compagnie ASL, les 147 passagers ont dû patienter pendant plus d'une heure dans la cabine avant d'être débarqués à l'aéroport de Perpignan. "Des prélèvements vont être faits sur l'enfant pour vérifier [si ce cas est avéré]", ont ajouté les secours.

Une résurgence d'épidémie de choléra touche l'Algérie depuis le 7 août. Les pompiers et les services de secours ont été prévenus par un appel téléphonique des sapeurs-pompiers de l'aéroport.

Depuis le début de l'épidémie, les autorités ont enregistré 74 cas confirmés, les premiers en Algérie depuis 1996.

L'avion a été autorisé à repartir à vide à Oran où le nettoyage et la désinfection seront effectués, selon la préfecture. "En effet, a souligné la préfecture, bien qu'il s'agisse d'une pathologie contagieuse, sa transmission interpersonnelle est difficile car elle nécessite un contact direct ou indirect, par ingestion, avec des matières fécales et / ou des vomissures".

L'Algérie a été touchée par une épidémie de choléra, au début du mois d'août. Plus de 60 cas ont été confirmés et deux décès ont été rapportés. Elle est désormais "maîtrisée", a affirmé mardi le ministre de la Santé, Mokhtar Hasbellaoui.

L'infection est facile à traiter par réhydratation notamment, par voie orale voire par voie intraveineuse.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL