Il mange des fruits de mer crus… et perd sa main gauche

Evrard Martin
Septembre 1, 2018

Malgré les tentatives des chirurgiens pour sauver la main violacée, celle-ci a dû être amputée. L'homme s'est rendu aux urgences pour des douleurs à la main et des fortes fièvres. Les médecins ont découvert qu'il avait contracté une infection Vibrio vulnificus, fréquente dans les environnements sous-marins. Ils ont alors pris la décision de l'opérer pour isoler les bulles.

Malgré ce traitement, l'état de sa main ne s'est pas amélioré et une amputation a été décidée. Ce septuagénaire souffrait parallèlement d'un diabète de type 2, d'hypertension et d'une insuffisance rénale terminale.

"Certaines espèces de thon ainsi que les poissons d'élevage ne sont pas soumis à cette exigence, car ils sont reconnus comme exempts de parasites", fait savoir le ministère.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL