Insultée, une jeune femme handicapée termine parmi les finalistes — Miss Italie

Pierre Vaugeois
Septembre 18, 2018

Ce qui ne l'a pas empêché de faire parti de trio gagnant du concours de beauté. Sara Iftekhar, étudiante en droit de 20 ans, sera opposée à 49 autres jeunes femmes lors de la finale de la compétition qui se tient mardi dans la soirée. Elle a défilé, comme toutes les autres jeunes femmes, en bikini.

Chiara Bordi, une jeune femme portant une prothèse, a réussi à figurer parmi les trois finalistes de Miss Italie, lundi 17 septembre, après une campagne d'insultes sur les réseaux sociaux. Chiara Bordi qui représentait la région du Latium a essuyé des insultes sur les réseaux sociaux, suscitant une vague de réactions indignées.

"Il me manque une jambe, mais à vous un cœur et un cerveau", avait notamment rétorqué Chiara sur son compte Facebook, à une personne qui l'accusait d'être sélectionnée au concours "uniquement parce qu'estropiée".

Car, depuis un accident de deux-roues il y a cinq ans, Chiara a dû être amputée et porte une prothèse de jambe.

"Derrière toutes ces méchancetés se cachent des frustrations et des insatisfactions".

Avant le grand jour, Chiara Bordi avait tenu à adresser un message de force et d'espoir à ceux qui présentent comme elle une particularité. "Je veux dire au maximum de gens de ne pas s'arrêter face aux difficultés, de ne pas avoir peur de se montrer tels qu'ils sont".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL