Jonathan Jahan va se voir proposer un emploi — Horticulteur au chômage

Xavier Trudeau
Septembre 21, 2018

Emmanuel Macron l'avait invité à traverser la rue, à Montparnasse, pour trouver du travail dans ce quartier réputé pour ses restaurants.

Le directeur de la Fédération d'horticulture a d'ores et déjà reçu quatre offres d'emploi de la part de certains de ses adhérents dans le Loiret, et certains de ces potentiels employeurs étaient déjà entrés en contact avec le jeune horticulteur pour convenir d'un rendez-vous, a indiqué l'Elysée.

Samedi, ce jeune horticulteur au chômage avait interpellé le chef de l'Etat sur sa situation de jeune sans emploi.

"Quand on est dans un pays où vous aviez l'an dernier 300.000 offres d'emploi qui n'ont pas été pourvues alors qu'on a trois millions de chômeurs, est ce qu'on ne peut pas s'interroger collectivement sur l'efficacité des dispositifs qui sont en face?", a réagi Benjamin Griveaux lors du compte rendu du conseil des ministres.

L'Elysée a indiqué ce mardi avoir été "contactée directement" par la fédération d'horticulture à la suite de cet échange. "Nous lui avons donné les coordonnées de Jonathan", a-t-on expliqué. "La fédération s'engage à lui proposer un emploi dans la filière de l'horticulture", a précisé la présidence.

L'Union nationale des entreprises du paysage a fait savoir mardi que près de six entreprises du secteur sur 10 avaient embauché au premier semestre 2018, et que plus de la moitié des entreprises souhaitaient recruter au cours du second semestre (52%). Pourtant 26% des chefs d'entreprise peinent à recruter, selon cette organisation.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL