La BERD propulse les businesswomen, avec l'appui de l'UE — Maroc

Xavier Trudeau
Septembre 21, 2018

L'appui de la BERD va de l'accès au financement au conseil en gestion, aidant ainsi les femmes entrepreneurs à acquérir compétences, connaissances et ressources.

Ces chiffres augmenteront davantage puisque la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) continue d'élargir la couverture de son programme international d'appui aux femmes entrepreneurs.

Le programme "Women in business" vise dans sa globalité à promouvoir l'entrepreneuriat féminin, dotant les femmes qui y opèrent d'outils nécessaires pour la réussite de leurs projets.

Lors d'un colloque qui s'est tenu à Casablanca pour le lancement du Programme aux Maroc, la directrice générale de la BERD pour la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen (région SEMED), Janet Heckman, a signé un accord avec deux banques locales qui rétrocèderont des financements de la BERD à des entreprises dirigées par des femmes.

" Notre défi à toutes et à tous est l'élimination progressive des disparités dans la répartition des ressources et opportunités entre les femmes et les hommes", a indiqué la ministre marocaine de la Famille, de la solidarité, de l'égalité et du développement social, Bassima El Hakkaoui, relevant que l'approche du programme "Women in Business" contribuera à une meilleure autonomisation économique des femmes.

Dans un premier temps, la BERD fournira au total l'équivalent de 35 millions d'euros en monnaie locale à la BMCE Bank of Africa et à la BMCI (Banque marocaine pour le commerce et l'industrie) pour soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) dirigées par des femmes. Le Royaume est le 18 pays à accueillir ce programme soutenu par l'Union européenne et auquel deux banques marocaines ont été associées: BMCE Bank et BMCI. La BERD a signé un prêt de 20 millions d'euros sur cinq ans avec BMCE et un prêt de 15 millions d'euros sur cinq ans auprès de BMCI.

En matière de diversité, le Groupe BNP Paribas a participé activement à la mise en place d'un environnement favorable à l'entrepreneuriat féminin en mettant en place des opérations ambitieuses qui visent à consolider et intensifier les différentes initiatives de la banque afin d'aider les femmes à toutes les étapes de la création d'entreprise. L'objectif étant de renforcer les économies des régions d'opération de la BERD en soutenant les femmes entrepreneurs dont les aspirations sont souvent contrariées par un manque d'accès aux financements et aux formations commerciales.

La BERD et ses partenaires déploieront, dans le même sens, un effort particulier au soutien des femmes entrepreneurs basées en dehors des grands centres économiques marocains. L'autonomie économique des femmes est en effet un moteur de croissance économique. Mais pas uniquement. Un accompagnement technique, un programme de mentorat, du networking et des formations sont également compris dans l'offre.

Outre le financement, les femmes entrepreneurs recevront également des conseils en gestion pour améliorer la compétitivité, des formations, un mentorat et une aide à la création de réseaux, ainsi qu'un accès au service d'autodiagnostic en ligne Business Lens. Seules 50% des entreprises formelles dirigées par des femmes utilisent un compte bancaire et celles-ci ne sont souvent pas en mesure de bénéficier de la gamme complète des offres des banques. Elle offre des financements et un savoir-faire pour favoriser le développement et créer des emplois. Elle investit aujourd'hui dans 38 pays émergents sur trois continents et a, pendant la seule année 2017, accordé des financements d'un montant de 9,7 milliards d'euros. La BERD estime la demande d'emprunt des femmes entrepreneurs au Maroc à 459 millions d'euros. Depuis cette date, l'institution financière a financé au Royaume des projets d'une valeur de 1,6 milliard d'euros.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL