La Chine taxe 60 milliards de dollars de produits américains

Xavier Trudeau
Septembre 19, 2018

Ayant donné l'ordre ce lundi 17 septembre a des représentants américains du commerce d'imposer des tarifs de taxation de 10%. Les pratiques commerciales chinoises " constituent une menace grave contre la santé et la prospérité de l'économie américaine à long terme ", a justifié le président américain.

Donald Trump a annoncé lundi de nouvelles taxes douanières de 10 % sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises et imposera des tarifs douaniers sur 267 milliards de dollars de biens supplémentaires si Pékin venait à répliquer.

Dans la foulée, la Chine a annoncé des "représailles" ce mardi, malgré la menace du locataire de la Maison Blanche, qui a prévenu qu'il était prêt à appliquer des "tarifs douaniers sur quelque 267 milliards de dollars d'importations supplémentaires" en cas de réponse de Pékin.

Si ce montant de marchandises était à son tour surtaxé, l'ensemble des importations chinoises seraient frappées de mesures protectionnistes américaines.

L'administration Trump, qui a achevé début septembre les consultations publiques, a décidé d'épargner certains produits de grande consommation des taxes de 10 % tels que les montres connectées, des produits textiles et agricoles ou encore les chaises hautes et les sièges automobiles pour enfants ainsi que les casques de protection pour les cyclistes, ont expliqué des responsables américains au cours d'une conférence téléphonique.

Donald Trump exige de Pékin qu'il réduise de 200 milliards le déficit commercial américain en ouvrant davantage son marché aux produits américains.

Mais alors même que la Chine publiait la liste de 5.000 produits américains concernés, Donald Trump se montrait à nouveau menaçant, accusant la Chine " d'influencer " les élections de mi-mandat, en visant les agriculteurs au coeur de l'électorat républicain.

Le président américain, qui souligne inlassablement qu'il a du "respect" et de "l'affection" pour son homologue chinois Xi Jinping, martèle que les tarifs douaniers placent les Etats-Unis dans une posture de négociation "très forte".

L'escalade des tensions se poursuit, dans la guerre commerciale qui oppose Pékin et Washington.

L'administration Trump déplore qu'en contrepartie d'un accès au marché chinois, les entreprises américaines sont contraintes de partager avec des partenaires locaux une partie de leur savoir-faire technologique.

Pour faire changer cette pratique, Donald Trump avait déjà menacé de taxer la totalité des plus de 505 milliards de dollars d'importations chinoises.

Furieuse, la Chine a indiqué qu'elle pourrait ne pas revenir à la table des négociations destinées à trouver un compromis: cette nouvelle salve américaine "ajoute de l'incertitude" aux pourparlers, a insisté Geng Shuang, porte-parole de la diplomatie chinoise.

Ce sont près de 200 milliards de dollars de marchandises qui ont été mise sur la sellette.

Ce conflit semble pour l'heure avoir peu d'effet sur la première économie mondiale qui tourne à plein régime, même si les mesures de rétorsion ciblées des partenaires des Etats-Unis se font sentir dans certaines régions et sur certains secteurs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL