La justice lui ordonne de passer un examen psychiatrique

Claudine Rigal
Septembre 20, 2018

En cause, des tweets publiés en 2015, dans lesquels elle relayait des photos des exactions du groupe Etat islamique, et pour lesquels elle a été mise en examen, un peu plus tôt cette année.

Forcément, elle a rapidement savoir qu'elle ne se soumettrait à cette expertise psychiatrique: "Je n'irai pas, bien entendu, me soumettre à cette expertise psychiatrique et j'attends de voir comment le magistrat entend m'y contraindre " a-t-elle expliqué auprès de BFMTV.

Un peu plus tard dans la matinée, la présidente du RN a publié la notification de la décision ordonnant ladite expertise psychiatrique, adressée à son avocat par le tribunal de grande instance de Nanterre.

Cet examen vise, notamment, à vérifier "si elle est en mesure de comprendre les propos et de répondre aux questions", si l'intéressée "révèle des anomalies mentales ou psychiques" ou encore si "l'infraction reprochée au sujet est en relation avec des éléments factuels ou biographiques de l'intéressé". Marine Le Pen a annoncé ce jeudi avoir reçu une convocation à une expertise psychiatrique, dans le cadre de l'instruction dans le dossier de la diffusion d'images de Daesh sur Twitter.

Marine Le Pen risque jusqu'à trois ans de prison et 75.000 euros d'amende.

Contrairement à ce qu'a affirmé Sébastien Chenu, plusieurs juristes ont souligné que l'expertise psychiatrique n'était pas une exception, mais la règle dans ce type d'affaire.

"Le chef de la France insoumise (extrême gauche) Jean-Luc Mélenchon a exprimé sur Twitter son " désaccord total avec la psychiatrisation de la décision politique ".

Marine Le Pen se gratte la tête: Qui pour conduire la liste RN? Parmi les infractions concernées: le "délit de fabrication, de transport, de diffusion ou de commerce de message violent ou pornographique susceptible d'être vu ou perçu par un mineur". Tous les moyens ne sont ni bons ni acceptables pour la combattre. Le code de procédure pénale énonce ainsi en son article 706-47-1 que " les personnes poursuivies pour l'une des infractions mentionnées à l'article 706-47 doivent être soumises, avant tout jugement au fond, à une expertise médicale.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL