La PEGI présente le nouveau pictogramme pour signaler les achats in-game

Alain Brian
Septembre 3, 2018

D'après une étude d'Ipsos Connect relayée par le Sell, 80% des parents d'enfants consommateurs de ces options payantes "passent un accord avec leurs enfants quant au montant de ces dépenses", via une demande de permission ou des limites fixées. Ce nouveau pictogramme permettra donc aux parents d'éviter les mauvaises surprises. C'est pour cette raison que la Pan European Game Information (PEGI) s'est enfin penchée dessus. Dans huit cas sur dix, ceux-ci sont contrôlés par papa-maman. Inquiétant, surtout quand on sait qu'il suffit aujourd'hui d'un simple clic lorsqu'un compte Paypal ou une carte de crédit est directement liée à son compte.

L'évolution de la signalétique rattrape celle du secteur: la majorité des jeux vidéo proposent désormais des achats intégrés, sur le modèle des applications mobiles qui offrent souvent une installation gratuite ou peu chère, et la possibilité ensuite de s'abonner ou d'acheter des fonctions supplémentaires.

En plus des recommandations concernant l'âge minimum pour pratiquer un jeu, ainsi que les pictogrammes indiquant la présence de violence, de grossièreté, d'usage de drogue, de discrimination ou de sexe, la nouvelle vignette indiquera que l'utilisateur dépense de l'argent bien réel dans le jeu. D'après l'organisation, il est important d'attirer l'attention des parents sur ce détail dès l'achat, de façon à ce qu'ils puissent d'emblée "décider si et comment ils entendent contrôler et/ou limiter les dépenses de l'enfant". À noter qu'aucun jeu contenant l'un de ces avertissements (hors mode online) n'est conseillé aux moins de 7 ans. En sera-t-il de même pour les jeux avec des achats in-game?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL