L'alcool responsable d'un décès sur 20 dans le monde, selon l'OMS

Evrard Martin
Septembre 22, 2018

Dans son rapport publié ce vendredi, on apprend que 5,3% des décès sur la planète sont directement liés à l'alcool chaque année; cela équivaut à 1 mort sur 20.

Maladies infectieuses et cardio-vasculaires, accidents de la circulation, blessures, homicides, diabètes.

Quels que soient les pays, les hommes sont très largement les plus gros buveurs: ils sont 237 millions à souffrir d'alcoolisme dans le monde (46 millions de femmes ), et représentent trois quarts des décès. Chez les jeunes en général, garçons ou filles, le taux de mortalité est impressionnant, il monte à 13,5%.

Quelque 3 millions de personnes meurent tous les ans sous les effets de l'alcool. Dans le monde, 5,3% des décès sont liés à l'alcool chaque année, avertit l'OMS dans un rapport sur la consommation d'alcool dans le monde et ses conséquences néfastes sur la santé.

La majorité des décès est due à des accidents de la route, des suicides et autres formes de violence (28%).

Selon l'Organisation mondiale de la santé, plus de 200 maladies sont liées à la consommation d'alcool.

Les autres décès sont attribués à des maladies infectieuses, des cancers, des troubles mentaux et autres problèmes de santé.

Environ 2,3 milliards de personnes dans le monde boivent de l'alcool, selon l'OMS. C'est l'Europe qui enregistre la plus grande consommation par habitant. Et c'est l'Europe qui détient le record de la plus grosse consommation par personne, même si elle a bien diminué depuis huit ans. Les plus fortes réductions sont observées en Moldavie, au Belarus et en Russie.

Cette "diminution spectaculaire" s'explique par la mise en oeuvre par le gouvernement russe de mesures recommandées par l'OMS, a expliqué aux médias le Dr Vladimir Poznyak de l'OMS, citant parmi tant d'autres l'introduction d'un prix minimum pour la vodka et l'interdiction de la vente de boissons alcoolisées dans les stations-service.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL