L'anti-douleur qui fait mal à la santé — Voltarène (ou Dicoflenac)

Evrard Martin
Septembre 24, 2018

Comme le rapporte Sciences & Avenir, ce médicament s'avère être associé à un risque accru de troubles cardiaques.

Chronique d'un bouleversement annoncé dans nos armoires à pharmacie!

Le Voltarène, l'un des antidouleurs les plus vendus au monde, a été étudié par trois chercheurs danois.

Dès 2013, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (l'ANSM) avait alerté sur les risques liés au Voltarène et avait même indiqué de nouvelles restrictions quant à sa consommation.

Les résultats de ces projections croisées ont porté sur plus de six millions d'adultes vivant au Danemark: 1,3 million qui avaient entamé un traitement avec cette molécule, près de 4 millions utilisant de l'ibuprofène, 291000 du Naproxène (un autre anti-inflammatoire non stéroïdien) et 764000 du paracétamol.

Les travaux se sont penchés sur la survenue d'éventuelles maladies cardiovasculaires 30 jours après le début des traitements. Publiée dans le " British Medical Journal ", leur étude pointe une probabilité renforcée par le Voltarène de développer des problèmes cardiovasculaires graves, notamment crise ou arrêt cardiaques, AVC et arythmie.

L'ibuprofène et le paracétamol, moins dangereux. Le risque grimpe à 30 % lorsqu'il est comparé aux patients traités au Naproxène, un autre antidouleur, et à 50 % par rapport aux personnes qui ne suivent aucun traitement.

Par ailleurs, toujours selon l'étude, le Voltarène augmenterait également le risque de saignements gastro-intestinaux.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL