Le discours surréaliste de Rabiot

Solenn Plantier
Septembre 19, 2018

Les discussions avec Adrien Rabiot (23 ans) tardent à aboutir sur une prolongation. On est déçu, mais il y a du positif dans tout ça, on a respecté les consignes, on a essayé de les mettre en difficulté sur des contres. On fait une très bonne première période. On revient à 2-2 et puis il y a ce but à la fin alors qu'on avait bien défendu jusque ici. Mais quand même Adrien, vous avez pas été un surpris par l'intensité mise par Liverpool, relance le journaliste de RMC.

Et selon les informations de Paris United, on en serait arrivé à un point de non-retour entre Antero Henrique, directeur sportif du PSG, et le clan Rabiot. On connait l'intensité qu'ils mettent, comme je l'ai dit, on savait qu'on allait venir défendre. On a été bons au milieu. Il faut féliciter tout le monde, surtout les joueurs qui ont joué au milieu et qui n'ont pas l'habitude. "Il y a beaucoup de positif, il y a encore d'autres matchs de poule à jouer".

La prise de conscience, c'est pas pour cette fois visiblement.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL