L'entreprise piège ses livreurs contre le vol avec de faux colis — Amazon

Xavier Trudeau
Septembre 24, 2018

L'imagination d'Amazon ne semble pas avoir de limites. Le géant du e-commerce utilise des sous-traitants pour ses livraisons et veut lutter contre les vols de colis.

Pour pouvoir piéger ses livreurs, Amazon a donc mis en place un système de fausses commandes au milieu des nombreuses vraies commandes faites par les clients de la boutique en ligne. La différence avec les commandes classiques est que celles-ci ont mal été étiquetées provoquant une erreur sur le scan du livreur indiquant que le colis n'est pas enregistré. "Cela a été pensé comme un piège pour évaluer l'intégrité des transporteurs", note également auprès du média un ancien responsable de la logistique de l'entreprise. Des instructions qui viennent directement des bureaux d'Amazon à Seattle, précise-t-il.

Deux solutions s'offrent alors aux livreurs: signaler le paquet ou le dérober.

"Si vous ramenez le colis, vous êtes innocent. Si vous ne le faites pas, vous êtes un voyou", raconte Sid Shah, ancien directeur de DeliverOL, une entreprise amenée à livrer des colis pour Amazon. La source qui a dévoilé cette information explique que c'est assez courant d'effectuer des contrôles et des audits pour contrôler la qualité des services. Cependant aucun chiffre sur l'efficacité de cette technique n'a été livré, ni sur le nombre de paquets perdus. Selon la National Retail Federation, 47 milliards de dollars de perte d'argent sont dus au vol, aux erreurs ou à la fraude.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL