L'identité peut-être retrouvée de Marie bonheur — Perpignan

Claudine Rigal
Septembre 19, 2018

Des habitants d'une impasse, dans le quartier de la gare de Perpignan, à quelques centaines de mètres à peine du lieu où Marie a été secourue.

Il faut lui donné un nom. Ce sera Marie.

Grâce aux appels à témoin lancé par les autorités, des voisins finissent par la reconnaître il y de ça quelques jours. "J'ai trop peur de basculer vers quelque chose de très violent, qui me provoquerait un mauvais réveil".

Plusieurs personnes se sont manifestées, en particulier des anciens voisins de celle qui a choisi de s'appeler Marie Bonheur.

La véritable identité de "Marie Bonheur" a été retrouvée, a rapporté France Bleu Roussillon ce dimanche 16 septembre. Je ne l'ai pas reconnue en voyant les photos de son visage tuméfié lors de sa disparition.

La septuagénaire était suivie par des psy et tentait de travailler sa mémoire. "Marie Bonheur" résidait bien à Perpignan. "Elle vivait seule depuis le décès de son compagnon, voici une dizaine d'années", raconte Henri au Parisien. Mais, là quand on a vu les images d'elle cette semaine, on l'a tout de suite reconnue.

Son identité réelle n'a pas encore été révélée et les personnes qui la prennent en charge depuis plusieurs mois restent prudentes. Les clefs retrouvées sur Marie, ont d'ailleurs permis d'ouvrir un appartement sans problème. Je me demande s'il est possible de reprendre ma vie...

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL