Médecine : la téléconsultation remboursée

Evrard Martin
Septembre 18, 2018

A compter de ce samedi 15 septembre, tous les médecins pourront proposer à leurs patients une consultation à distance. Les médecins pourront se faire aider financièrement à hauteur 525 € rapporte le quotidien médecin, pour acquérir les appareils médicaux connectés et s'abonner à un service sécurisé de téléconsultation.

Pratiquement, consulter un médecin depuis son domicile, à partir d'un ordinateur ou d'une tablette doté d'une caméra est possible.

"Tout médecin (pourra) recourir à la téléconsultation (.) pour tout patient (.) dès le 15 septembre", rappelle la Caisse nationale d'assurance maladie, dans un communiqué. Ainsi, par dérogation, distance physique entre praticien et patient oblige, la signature de la feuille de soins ou du bordereau établi pour la facturation des frais correspondants à une consultation de télémédecine, par l'assuré ou le bénéficiaire, n'est pas exigée.

Concrètement, comme se déroulera une téléconsultation? Des exceptions ont néanmoins été prévues lorsque le patient n'a pas de médecin traitant, qu'il est absent ou indisponible.

Même si les téléconsultations médicales ne seront pas en mesure de remplacer de si tôt le traditionnel rendez-vous chez le médecin, elles peuvent peut-être déjà permettre à une partie de la population d'accéder plus facilement à un diagnostic médical. "Elle est transmise au patient soit sous format électronique, par exemple sur sa messagerie, ou via une plate-forme sécurisée, soit sous format papier, par voie postale", indique l'Assurance Maladie.

Comment est remboursée une téléconsultation?

Le règlement pourra se faire par chèque, virement bancaire, paiement en ligne, selon les modes de paiement acceptés par le praticien. Sauf pour les spécialistes déjà consultables en accès direct (c'est le cas notamment, pour certains actes, des gynécologues, des ophtalmologues, des psychiatres, des neuropsychiatres, des stomatologues) et pour les patients de moins de 16 ans.

Comme pour les adultes, l'avis ponctuel de consultant ne peut pas être réalisé sous forme d'une téléconsultation.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL