Michèle Richard se fera enlever son permis de conduire

Pierre Vaugeois
Septembre 25, 2018

Le procès de la chanteuse Michèle Richard pour conduite avec les facultés affaiblies est de nouveau reporté.

En effet, l'artiste a accepté de plaider coupable aux accusations qui pèsent contre elle, mais seulement après le 23 mai 2019.

Initialement, le procès de la chanteuse devait débuter en janvier 2018, mais cette dernière s'étant exilée "chez des amis riches à Ixtapa", selon ce qu'elle avait confié alors au Journal de Montréal, les procédures avaient été reportées.

La chanteuse a été arrêtée le soir du 20 mai 2016 sur l'autoroute 15.

"Oui, c'est exact Monsieur le juge". L'avocate de la défense a invoqué des "considérations professionnelles " pour expliquer sa requête.

D'après ce que l'artiste a elle-même révélé au magazine La Semaine récemment, elle serait actuellement en congé sabbatique pour une période d'une année.

C'est la seconde fois qu'un report est demandé à la cour en raison des contraintes d'horaire de Mme Richard.

La star originaire de Sherbrooke n'en est pas à ses premières démêlées avec la justice; il s'agit en effet d'une quatrième accusation de conduite avec facultés affaiblies pour elle. Acquittée à deux reprises, elle avait perdu son permis de conduire pour un an, en 2009.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL