Michael Moore compare Trump à Hitler dans un nouveau documentaire — Etats-Unis

Pierre Vaugeois
Septembre 10, 2018

Le cinéaste appelle le peuple américain à s'insurger contre le 45e président des États-Unis dans son film Fahrenheit 11/9, présenté au festival du film de Toronto. Ce nouveau documentaire est une suite non-officielle de son précédent Fahrenheit 9/11 sur l'arrivée au pouvoir de George W. Bush, le documentaire qui a généré le plus de recettes de tous les temps. " Il parlait de devenir président depuis 1998, mais il n'en avait pas vraiment envie, il n'y a pas de penthouse à la Maison Blanche ", a encore indiqué Michael Moore.

Il s'en prend également à Barack Obama dont il estime qu'il a "pavé la voie à Donald Trump" et dont il épingle, pêle-mêle, le fait qu'il ait "emprisonné des lanceurs d'alerte, multiplié les frappes de drones, expulsé un nombre record d'immigrés clandestins" ou encore "accepté des donations d'entités de Wall Street comme Goldman Sachs".

Fidèle à son sens de la provocation, M. Moore n'hésite pas à faire un parallèle entre l'accession au pouvoir de Donald Trump, à coups de promesses démagogiques, d'autoritarisme et d'attaques contre la presse, et celle des Nazis d'Adolf Hitler dans l'Allemagne des années 1930.

Le film de Michael Moore est à l'avant-garde d'une série de films politiques américains, documentaires ou fictions attendus au long du festival.

"Fahrenheit 11/9" fait référence aux heures du 9 novembre 2016 qui ont vu l'élection présidentielle basculer en faveur du républicain Donald Trump face à la favorite démocrate Hillary Clinton. "Nous sommes en guerre pour récupérer notre pays", a-t-il dit sur le tapis rouge de la manifestation canadienne.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL