Mort du président Tran Dai Quang à 61 ans — Vietnam

Claudine Rigal
Septembre 21, 2018

Figure du camp conservateur au sein du régime communiste, le président vietnamien Tran Dai Quang est décédé vendredi à l'âge de 61 ans, ont annoncé les médias d'État nationaux.

"Vladimir Poutine a souligné que par son activité au poste de chef d'État ainsi que par les autres fonctions qu'il avait exercées, Tran Dai Quang avait trouvé le respect mérité de ses compatriotes et une autorité internationale, il avait beaucoup fait pour renforcer la sécurité nationale et protéger les intérêts du Vietnam sur l'échiquier international", a indiqué le Kremlin. La nature exacte de sa maladie n'a pas été révélée. La semaine dernière, lors d'une cérémonie avec le président indonésien Joko Widodo, il était apparu particulièrement affaibli. Il fait partie du duo de conservateurs placés à la tête du régime en 2016, avec le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Son mandat a pourtant été marqué par l'aggravation du conflit avec Pékin quant à la souveraineté territoriale sur la mer de Chine méridionale. Il était membre du Comité central du Parti communiste vietnamien (PCV) et membre du Bureau politique, organe décisionnel du PCV. Le pays est officiellement dirigé par le président, le premier ministre, et le secrétaire général Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyen Phu Trong, qui est en réalité le véritable numéro un du régime.

"Le Vietnam va s'en remettre".

Tran Dai Quang avait surtout un rôle honorifique, mais il était l'un des hommes clés du régime autoritaire communiste.

Selon le décompte d'Amnesty International en avril 2018, une centaine de prisonniers politiques étaient derrière les barreaux.

Malgré la mort de cet ultra, "il est peu probable que le Vietnam change d'attitude et devienne plus tolérant", ajoute-t-il.

Son élection avait confirmé la domination politique des conservateurs, après un congrès du PC en janvier 2016 marqué par de vives luttes entre conservateurs et réformateurs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL