Moscou étale sa puissance militaire avec de gigantesques manoeuvres

Claudine Rigal
Septembre 12, 2018

Le ministère russe de la Défense a ouvert des pages web spécialement dédiées à Vostok 2018. Si l'objectif stratégique des exercices Vostok-2018 était de démontrer la puissance militaire de la Fédération de Russie à son ennemi potentiel, alors l'état-major l'a déjà atteint.

Ils sont organisés du 11 au 17 septembre en Sibérie orientale et dans l'Extrême-Orient russe.

Outre les 297 000 soldats qui y prendront part, un millier d'aéronefs, 80 bâtiments, et 36 000 blindés seront déployés. Cette démonstration de force, à laquelle devrait assister Vladimir Poutine, intervient dans un contexte de tensions persistantes avec les Occidentaux, entre crise ukrainienne, conflit en Syrie et innombrables accusations d'ingérence dans la politique occidentale.

Le record du plus grand exercice russe était jusqu'à présent détenu par Zapad 1981, qui avait mobilisé entre 100 000 et 150 000 soldats du Pacte de Varsovie, en pleine Guerre froide. En mer, la flotte russe déploiera plusieurs frégates équipées de missiles Kalibr, qui ont fait leurs preuves en Syrie.

Près de 300 000 hommes, toutes les composantes de l'armée impliquées et 3 500 soldats chinois en soutien! L'Otan a dénoncé cet événement qui ressemble à une répétition avant un " conflit de grande ampleur ".

"Sans surprise, l'Otan a dénoncé ces manœuvres". Cela s'inscrit dans une tendance que nous voyons depuis un moment: "une Russie plus sûre d'elle, qui augmente significativement son budget de Défense et sa présence militaire", a indiqué un porte-parole de l'Alliance, Dylan White.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL