RemoveDebris, le satellite conçu pour nettoyer l'espace, a capturé son premier déchet

Alain Brian
Septembre 21, 2018

Des dizaines de milliers d'objets dérivent au-dessus de nos têtes, se déplaçant à des vitesses énormes, de plusieurs milliers de kilomètres/heure, menaçant potentiellement le fonctionnement des satellites ainsi que la vie des astronautes à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

Avec le soutien de la Commission européenne et de divers partenaires, le projet est dirigé par le Surrey Space Centre (SSC) de l'université de Surrey (Royaume-Uni) qui annonce le succès d'une première démonstration de capture de débris spatiaux à l'aide d'un filet.

Sur une vidéo, filmée par RemoveDebris mercredi, un filet se déploie autour d'un petit satellite de quelques kilos, lui-même lancé quelque temps plus tôt par le satellite éboueur. La distance entre l'éboueur et sa cible est de 7 mètres.

Emprisonné, le débris en orbite à 300 km d'altitude doit bientôt retomber sur Terre car l'objectif de cette mission n'est pas de récupérer le débris, mais de le forcer à retomber sur Terre pour brûler dans l'atmosphère. Ce minisatellite d'une centaine de kilogrammes embarque des technologies de démonstration pour le nettoyage et désorbiter des débris spatiaux.

L'ultime test pour le satellite RemoveDebris consistera à déployer une voile de traînée qui servira à accélérer sa propre désorbitation. Ces expériences ont lieu en dessous de l'orbite de l'ISS.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL