Syrie: L'Iran salue l'accord russo-turc sur la province d'Idlib

Claudine Rigal
Septembre 18, 2018

Poutine a insisté sur la nécessité du départ des groupes armés retranchés dans la ville, y compris ceux de " Jabhat Annosra", d'ici le 15 septembre.

Des patrouilles russes et turques seront également mises en place aux abords de cette zone.

Selon le président russe, cet accord présente "une solution sérieuse" permettant "d'avancer dans la résolution de ce problème". "Je suis convaincu qu'avec cet accord, nous avons évité qu'une grande crise humanitaire ne se produise à Idleb", a réagi Recep Tayyip Erdogan. L'accord qui vient d'être signé doit être discuté avec le régime syrien, a indiqué le ministre russe de la défense, soutenant qu'il n'y aurait pas d'offensive. Côté turc, il s'agit de régler le dossier Hayat Tahrir al-Cham (HTS): la province d'Idleb est en effet contrôlée à 60% par ce groupe djihadiste, composé notamment de l'ex-branche d'Al-Qaïda en Syrie et considéré comme un groupe "terroriste" par Ankara. "A cette fin, la Russie et la Turquie vont entreprendre des patrouilles coordonnées aux deux frontières de la zone démilitarisée".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL