Tennis : Novak Djokovic rejoint Nishikori en demi-finale de l'US Open

Solenn Plantier
Septembre 8, 2018

Nole " lui a alors répondu de le faire, ajoutant que prendre dix minutes de repos lui convenait très bien.

Novak Djokovic, comme beaucoup de joueurs, souffre de l'humidité qui enveloppe New York depuis le début de l'US Open, et a estimé mercredi après sa qualification pour les demi-finales que le tournoi devait "s'occuper" de la question du manque d'air sur les courts de Flushing Meadows. Deux jeux plus tard, l'Australien de 29 ans convertissait sa première balle de set et embarquait l'ex-numéro un mondial dans un match à rallonge. "On se croirait dans un sauna!" De jour comme de nuit, il n'y pas d'air du tout en bas (sur le court, ndlr).

Plongé dans un bain de jouvence depuis son sacre de la renaissance à Wimbledon mi-juillet, venu refermer deux ans de vicissitudes entre coude douloureux et tête en vrac, Djokovic a transpiré pendant près de trois heures, certes, mais n'a pas dévié la voie royale vers le dernier carré (6-3, 6-4, 6-4).

Chez les Messieurs, le Japonais Kei Nishikori, ex-n°4 mondial aujourd'hui 19e, s'est qualifié pour les demi-finales en venant à bout du Croate Marin Cilic, n°7 mondial, en cinq sets (2-6, 6-4, 7-6 (5), 4-6, 6-4) après plus de quatre heures de match. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'autre demi-finale opposera le N.1 mondial Rafael Nadal au N.3 Juan Martin Del Potro.

La jeune Japonaise, qui a entamé la saison autour de la 70e place mondiale, s'est révélée au printemps sur ciment américain en s'offrant le tournoi d'Indian Wells puis en battant Serena Williams au premier tour à Miami. C'est au moment où il était sur le point de mener deux manches à zéro que les choses ont déraillé.

Mais en Grand Chelem, son meilleur résultat était jusque-là un huitième de finale à l'Open d'Australie en janvier.

67 jours sa défaite 1-0 devant la Suède en 1/8 de finale de la Coupe du monde, .

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL