Tihange 2 et Doel 4 également affectés par des problèmes de béton

Xavier Trudeau
Septembre 21, 2018

Tihange 2 est lui indisponible jusqu'au 1er juin. Le réacteur de Doel 4 est de son côté à l'arrêt jusqu'au 15 décembre.

Ces dates de relance ne restent que "les meilleures estimations au regard des informations connues à ce jour", rappelle Engie Electrabel, prévenant d'avance qu'elles "pourront être modifiées en fonctions des optimisations du planning, du résultat des inspections futures, de l'avancement des travaux et des injonctions des autorités".

Le gestionnaire du réseau à haute tension en Belgique, Elia, se passe vendredi de tout commentaire sur le maintien à l'arrêt des réacteurs nucléaires Tihange 2 et Tihange 3 et ses conséquences, a-t-il indiqué.

Le réacteur 3 de Tihange, à l'arrêt depuis la fin du mois de mars, devait être redémarré le 30 septembre. L'agence fédérale de contrôle nucléaire se veut rassurante et affirme que ces événements n'ont aucun impact sur la population ou l'environnement. Actuellement, seuls Doel 3 et Tihange 3 sont disponibles.

Les réacteurs de Doel 3 et Tihange 3, mis à l'arrêt pour procéder à une inspection par l'exploitant Engie-Electrabel, avaient déjà montré des dégradations du béton dans les plafonds des bâtiments bunkerisés, annexes aux réacteurs qui abritent les systèmes de secours.

Tant à Tihange 2 qu'à Doel 4, les analyses sont en cours afin de poser un diagnostic correct avant de lancer les travaux de réparation.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL