Un cas de choléra suspecté dans un avion en provenance d'Algérie — France

Evrard Martin
Septembre 6, 2018

Quelque 150 personnes étaient prises en charge, mercredi, à l'aéroport de Perpignan, dans le sud de la France, en raison d'une suspicion de choléra sur un enfant, dans un avion en provenance d'Oran (Algérie), a-t-on appris auprès des pompiers.

"Un enfant est susceptible d'être porteur du choléra et va être évacué vers l'hôpital pour des examens", tout comme sa mère et ses ptroches, ont indiqué les pompiers et la préfecture à l'AFP. Les 146 autres passagers à bord de l'avion et les membres d'équipage étaient de leur côté "en cours d'évacuation" peu après 15 heures. Les pompiers et les services de secours ont été prévenus par un appel téléphonique des sapeurs-pompiers de l'aéroport. Les autorités françaises ont préféré prendre toutes les précautions en raison notamment de l'épidémie de choléra qui sévit en Algérie depuis le début du mois. Les passagers ont finalement été autorisés à sortir de l'avion après une désinfection des mains.

Le choléra est une infection diarrhéique aiguë provoquée par l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés.

Pour sa part, le ministère français des Affaires étrangères a diffusé un conseil aux voyageurs souhaitant se rendre en Algérie, évoquant "plusieurs cas de choléra diagnostiqués dans le nord et le centre du pays". Une épidémie aujourd'hui "maîtrisée" selon le gouvernement algérien, mais qui a contaminé 74 personnes et causé la mort de deux personnes.

Selon l'OMS, il y a chaque année 1,3 à 4 millions de cas de choléra, et 21 000 à 143 000 décès dus à la maladie dans le monde.

Depuis le 29 août, les autorités n'avaient plus annoncé de nouveau cas avéré.

Les raisons de cette contamination restent imprécises.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL