Un homme fonce dans la foule, deux blessés — Nîmes

Claudine Rigal
Septembre 14, 2018

Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 1h du matin, un automobiliste a foncé sur une cinquantaine de clients d'un bar, L'Instant T, situé rue Racine, près de la Maison Carrée.

Une voiture a foncé sur la foule lors de la féria, faisant deux blessés, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Selon nos informations, les deux personnes se trouvaient à l'arrière des barrières anti-intrusion quand le véhicule a percuté contre. Midi Libre indique qu'elles ont été "touchées au niveau des membres inférieurs et hospitalisées". La piste d'un attentat terroriste semble écartée, mais l'acte volontaire est retenu par les enquêteurs. Je pense qu'avant l'attentat de Nice et la mise en place de ces barrières, il y aurait eu des victimes, et relativement nombreuses sur cette terrasse de café " Je tiens à rendre un hommage très appuyé à la ville de Nîmes qui a fait un très gros effort car elles coûtent très chers. Le procureur de la République de Nîmes a confirmé l'ouverture d'une enquête pour "tentative de meurtre", même s'il y a à ce stade peu d'éléments sur le profil de l'assaillant et sur le mobile de son acte.

Plusieurs témoins de la scène, interrogés par l'AFP, rapportent que l'homme a crié "Allah akbar" (Dieu est le plus grand)"au moment des faits". Le conducteur est un Nîmois âgé de 36 ans. Il aurait été arrêté par les forces de l'ordre "dans un état de confusion mentale" et conduit à l'hôpital de Nîmes. L'auteur est connu des services de sécurité. Sa garde à vue sera probablement ordonnée dans la matinée.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL