Un motocycliste appuie sur les freins d'un adversaire en pleine course

Solenn Plantier
Septembre 14, 2018

Cette fois-ci, alors qu'il était au coude-à-coude avec son compatriote Stefano Manzi, de l'écurie Suter, il a appuyé sur le frein de son bolide pour pouvoir le devancer. Une scène totalement folle que nous vous invitons à revoir. Hier, son team Marinelli Snipers expliquait qu'aucune décision ne serait prise à chaud sur cet incident. Le pilote ne participera à plus aucune course avec le team Marinelli Snipers.

" Je ne sais pas comment j'ai réussi à ne pas chuter, avait réagi Stefano Manzi, son adversaire, après coup".

Le britannique Cal Crutchlow, notamment, aurait souhaité une exclusion à vie de Fenati, soulignant qu'il ne devrait "plus jamais rouler en compétition moto". C'est difficile de pardonner un tel geste, quand un pilote tente de tuer son rival à 200 km/h. En 2016, il sa faisait exclure de l'équipe Moto 2 Sky Racing Team VR46 de Valentino Rossi pour mauvais comportement, mais il ne semble pas pour autant s'être assagi. Mais les répercussions vont désormais plus loin et compromettent l'avenir direct de Fenati dans la catégorie intermédiaire: sa future équipe pour 2019, Forward Racing, a annoncé qu'une telle alliance n'allait finalement pas voir le jour l'an prochain. "Pour cette raison, nous ne voulons pas qu'il soit le pilote avec lequel MV Agusta va faire son retour dans le Championnat du monde".

Disqualifié au 23e tour de la course pour son geste inconsidéré, Fenati avait été officiellement suspendu pour les deux prochains Grand Prix, ceux d'Aragon (23 septembre) et de Thaïlande (7 octobre). Un pilote capable d'agir ainsi ne pourra jamais représenter les valeurs de notre entreprise.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL