Un proche du rappeur Mac Miller défend Ariana Grande

Pierre Vaugeois
Septembre 13, 2018

Après un attentat à la bombe survenu lors de son concert à Manchester en Angletterre l'an dernier, voilà que l'ex-amoureux de la chanteuse, le rappeur Mac Miller, est décédé d'une apparente surdose. Il a expliqué le rôle que la chanteuse a tenu auprès de son ami défunt pour l'aider à rester sobre. À Montréal, c'est ce vendredi 14 septembre que les fans du rappeur comptent se rassembler pour rendre hommage à leur idole partie trop tôt.

Depuis l'annonce du décès de Mac Miller, une personne en particulier est devenue la cible numéro 1 sur les réseaux sociaux: Ariana Grande.

"Ariana n'a pas tué Mac. Je le sais. Laissez-la tranquille", a-t-il publié sur Twitter pour répondre à un internaute.

Né à Pittsburgh (Pennsylvanie), Malcolm McCormick, de son vrai nom, a accédé à la célébrité en postant sa musique sur internet lorsqu'il était adolescent. "Qu'est-ce que je dois faire?". Cette fille était incroyablement impliquée et a été d'une aide essentielle pour qu'il reste en bonne santé. Parce que, qu'il soit un toxicomane ou non, la façon dont il avait de faire la fête n'était pas saine.

Ariana Grande ne s'est pas exprimée publiquement suite au décès de son ex-compagnon.

Comme le relaye Le Figaro, Ariana Grande avait fait le point sur son histoire avec Mac Miller dans un message sur les réseaux il y a quelques mois: " Je me suis occupé de lui, j'ai essayé de le soutenir dans sa sobriété et de prier pour son équilibre pendant des années (et je le ferai toujours).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL