Une amnésique, retrouvée à Perpignan, recherche son identité — Appel à témoins

Claudine Rigal
Septembre 10, 2018

Victime de son amnésie depuis plusieurs mois maintenant, cette dernière a décidé de se faire appeler Marie Bonheur, rapporte France Bleu.

Les faits remontent à février dernier. Elle a été retrouvée dans une rue de Perpignan par des passants en février 2018, inconsciente et couverte de bleus.

Je me suis retrouvé devant le problème suivant: qui suis-je? J'étais dans une espèce de brouillard.

Engluée dans une perte de mémoire, la septuagénaire s'est elle même rebaptisée Marie Bonheur.

Les enquêtes policières n'ont pas débouché sur des pistes concrètes permettant de retrouver trace de l'identité de la femme. MaIs au sein de la société, sa non-identité pose un véritable problème, comme si elle n'existait pas: "Sans identité, vous n'avez aucun droit". Marie n'a pas de couverture sociale, elle a besoin de refaire ses lunettes, elle ne peut pas.

Devenue amnésique, elle n'existe pas aux yeux de l'administration: cette dame n'a pas fait l'objet d'un signalement de personne disparue et ne semblait pas être originaire de Perpignan. Elle n'a pas d'argent. Le plaisir d'un café ou d'une tablette de chocolat, c'est quand on veut bien lui offrir " explique Xavière Lethuillier, mandataire judiciaire à la protection des majeurs. La retraitée craint même pour la suite de sa vie et sa reconstruction personnelle.

"Il y a forcément des gens qui me connaissent" espère Marie.

Une démarche que Marie Bonheur entreprend avec une certaine appréhension puisqu'elle se doute que si elle a tout oublié c'est sans doute qu'elle a "vécu quelque chose de traumatisant et [qu'elle a dû] mettre des barrières". J'ai peur de retomber sur les images de ce que j'ai subi. Je me demande s'il est possible de reprendre ma vie. Est-ce que je vais y arriver?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL