Une école de dessin accusée de "blackwashing" — Lyon

Pierre Vaugeois
Septembre 13, 2018

Projetant de s'implanter aux Etats-Unis dans quelques années, l'école lyonnaise de dessin Emile-Cohl est accusée d'avoir mis en ligne sur son site internet une version modifiée de la photo de sa promotion en rajoutant des élèves noirs et en fonçant la peau de certains. Une photographie d'élève en 5e année a récemment été utilisée par l'école dans une campagne de publicité destinée à promouvoir l'installation de l'établissement à Los Angeles dans les prochaines années. Or cette photographie a été modifiée pour ajouter plus de diversité au cliché original prise par des étudiants, rapporte Rue89 Lyon.

Un porte-parole de l'école, interrogé par l'AFP, a démenti "toute intention de manipuler la réalité" sur cette photographie, où la peau de certains élèves a visiblement été foncée, tandis que des visages d'étudiants noirs ont été plaqués sur des visages blancs, comme l'a révélé le site Rue89Lyon le 10 septembre.

Quelques heures après la polémique née d'une photo retouchée, l'école Emile Cohl de Lyon a présenté ses excuses aux étudiants et rappelé qu'elle " désapprouvait ce procédé ". Une campagne lancée la semaine passée et repérée par des étudiants qui ont dénoncé ces modifications sur les réseaux sociaux. Les internautes dénoncent aussi le concept de " blackwashing ", qui consiste à rajouter des minorités ethniques dans le but de cacher que tous les étudiants de la photo sont blancs.

La photo a depuis été supprimée. Selon lui, ces retouches "grossières" ont été apportées par l'agence de communication américaine à laquelle l'école Emile-Cohl a confié la création d'un site internet destiné à la faire connaître auprès des studios d'animation américains et à trouver des financements. L'établissement français n'a pas manqué de présenter ses excuses aux personnes concernées par les retouches. L'école a aussi rompu son contrat avec l'agence de communication.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL