Une sonde japonaise largue deux micro-robots d'exploration au-dessus d'un astéroïde

Alain Brian
Septembre 24, 2018

La sonde japonaise Hayabusa-2 a largué vendredi deux micro-robots au-dessus de l'astéroïde Ryuguu sur lequel ces engins sont censés se poser. Chacun fait moins de 20 centimètres de diamètre par 7 cm de haut, pèse un kilo, et est capable de se déplacer par petits bonds - tout petits, parce qu'un saut trop brutal pourrait suffire à arracher le robot à la faible attraction " ryugienne ".

Cette mission d'observation d'un astéroïde par un robot mobile est une première mondiale, selon l'agence spatiale (Jaxa).

Hayabusa 2, qui doit ensuite revenir sur une orbite plus élevée, est dans les parages depuis juin, et cet été, à partir des photos prises depuis des altitudes de plus en plus basses, les agences spatiales française, allemande et japonaise ont convenu du lieu " d'atterrissage ".

C'est un exploit que sont en train de réaliser les scientifiques et ingénieurs japonais: leur sonde Hayabusa 2 vient en effet de s'approcher à une soixantaine de mètres seulement de l'astéroïde Ryugu, afin de larguer à la surface du minuscule caillou céleste deux modules, Minerva 1 et 2, pendant qu'un troisième Minerva attend 2019 pour être déployé à son tour sur Ryugu. Telle est la mission de deux micro-robots largués par une sonde japonaise sur l'astéroïde Ryugu - situé à environ 280 millions de kilomètres de notre planète.

Il s'agit d'analyser quelles matières organiques et aqueuses étaient originellement présentes dans le système solaire.

"Nous avons très bon espoir", a assuré Yuichi Tsuda, un des responsables du projet au sein de la Jaxa, lors d'une conférence de presse.

Le but ultime est de contribuer à enrichir les connaissances de notre environnement spatial "pour mieux comprendre l'apparition de la vie sur Terre", explique la Jaxa.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL