Une vidéo d'agression sexuelle sur internet bloquée par la police — Toulouse

Claudine Rigal
Septembre 19, 2018

Elle montrerait un viol à la sortie d'une discothèque de la région toulousaine... Toujours sur ces vidéos, consultées par un journaliste de France 3, on peut y entendre les cris de la victime et des individus demander d'arrêter de filmer: " Arrête de filmer, c'est un viol (...) c'est un viol, c'est un viol ".

La police précise s'être rapprochée de la plateforme Pharos, chargée de traiter les contenus ou comportements illicites sur internet. La police nationale a lancé lundi soir sur Twitter un appel aux internautes après avoir reçu de nombreux signalements pour des "vidéos présentant des actes sexuels non consentis". "Merci de ne diffuser aucun éléments susceptible de troubler leur action", ajoute-t-elle.

Le parquet de Toulouse a rapidement demandé à la gendarmerie de vérifier cette vidéo qui aurait été tournée dans un établissement de nuit de l'agglomération toulousaine. Selon France Bleu Occitanie, le viol aurait été commis dans la nuit de samedi à dimanche aux abords d'une boîte de nuit toulousaine. " Une enquête a été ouverte mais cette affaire a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux". Des images circulent également montrant les auteurs désignés de ces actes par les internautes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL