Wolf Alice crée la surprise et remporte le Mercury Prize

Pierre Vaugeois
Septembre 23, 2018

Capture d'écran YouTube Attendu chaque année comme un gage de qualité musicale suprême, la prestigieuse récompense du Mercury Prize 2018, primant le meilleur album britannique de l'année, a été remportée à la surprise générale par Wolf Alice. Dans le palmarès on retrouve notamment PJ Harvey, Alt-J, Portishead, Arctic Monkeys, The xx ou encore Franz Ferdinand. Aucun groupe de rock n'avait remporté ce prix depuis six ans.

" Cela représente tellement [pour le groupe] ", s'est émue au micro la chanteuse de 26 ans, Ellie Rowsell, en recevant ce prix.

Noel Gallagher, Arctic Monkeys et Lily Allen figurent parmi les poids lourds nominés pour le prestigieux Mercury Prize britannique qui sera décerné jeudi soir, mais c'est un nouveau talent, Nadine Shah, qui est donné favorite avec son album pro-immigration "Holiday Destination".

Le groupe avait déjà été sélectionné une première fois au prix Mercury en 2015 pour son premier album, My Love Is Cool. Mais il avait été coiffé au poteau par le chanteur Benjamin Clementine.

Ouverte par Florence + The Machine, la cérémonie, qui se déroulait au théâtre Hammersmith Apollo, à Londres, s'est terminée avec une prestation très festive de Wolf Alice, sur le morceau Don't Delete the Kisses.

L'auteure-compositrice-interprète britannique Nadine Shah, dont le père a immigré du Pakistan au Royaume-Uni, met à profit son expérience personnelle pour explorer des thèmes comme la xénophobie et l'immigration, et clôt l'un des titres de son album avec des cris de ralliement enregistrés lors d'une manifestation pour les réfugiés. Sons of Kemet a ensuite grisé la foule avec le jazz électrisant et politique de son album anti-monarchie "Your Queen is a Reptile".

Parmi les poids lourds, les Arctic Monkeys défendront eux "Tranquility Base Hotel & Casino", sixième album studio salué par la critique pour son aspect novateur.

Noel Gallagher, l'ancien guitariste-compositeur d'Oasis, un des groupes phares de la Britpop des années 90, est nominé pour son 3e album "Who Built the Moon?" avec sa formation "Noel Gallagher?s High Flying Birds".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL