Xavier Dolan a fait ses grands débuts en anglais au TIFF

Pierre Vaugeois
Septembre 14, 2018

Lundi, le réalisateur Xavier Dolan présentait aux médias en première mondiale au Festival international du film de Toronto (TIFF), le très attendu, The Death and Life of John F. "Ça parle de l'industrie du spectacle, d'Hollywood ", a expliqué Kit Harington.

Le réalisateur a lu sa missive en présentant son nouveau film à Toronto. Il a finalement été retiré de l'affiche, le montage n'étant pas terminé.

Le film raconte la correspondance entre un jeune garçon de 11 ans, Rupert, avec une star de la télévision, John F. Donovan.

Claudia Hébert s'est entretenue avec Xavier Dolan pour lui parler de ses acteurs, de son rapport aux actrices et de la figure de la mère dans son cinéma.

Malgré un budget de plus de 35 millions de dollars et une distribution impressionnante, "le résultat n'est pas à la hauteur des espoirs suscités", tranche Radio-Canada sous le titre "Le faux pas de Xavier Dolan".

Le quotidien québécois Le Devoir livre, quant à lui, un avis plus partagé. "Sans avoir signé son meilleur opus malgré ce gros budget, Xavier Dolan y a exploré une voie nouvelle en se délestant aussi d'effets et d'affects trop collés à son nom pour ne pas devenir des boulets, mais on s'ennuie de ses fulgurances".

Pour l'instant aucune date de sortie n'a encore été annoncée pour "The Death and Life of John F. Donovan".

"Les attentes étaient élevées et la facture créative de Xavier Dolan, que l'on peut apprécier dans ses films précédents, ne s'y retrouve pas", décrit Catherine Beauchamp, qui a pu voir le film deux fois.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL