80 objets de Johnny Hallyday mis aux enchères ce samedi — Paris

Pierre Vaugeois
Octobre 22, 2018

Une centaine de pièces en rapport avec Johnny Hallyday étaient mises en vente sur quelque 350 lots par la maison Coutau-Bégarie, au lendemain de la sortie de l'album posthume du rockeur, Mon pays c'est l'amour. Et pour cause, le samedi 20 octobre alors que se tenait à Drouot, une vente aux enchères d'objets ayant appartenu à Johnny, un mégot d'une cigarette fumée par lui était en vente et a trouvé un acheteur pour une jolie somme.

Une trentaine venait de la collection personnelle d'Adeline Blondieau, troisième épouse de Johnny Hallyday, un moyen pour elle de "tourner la page", écrit-elle en introduction du catalogue de la vente.

Par ailleurs, l'une des pièces maîtresses de la séance sera la robe qu'Adeline Blondieau elle portait lors de son union avec Johnny Hallyday en 1990. Ces objets seront destinés, selon lui, à un futur musée en hommage au rockeur.

Le lot record de la journée a été vendu à 25.520 euros (en comptant les frais): c'est une tenue de scène signée Yves Saint-Laurent que Johnny Hallyday a porté en 1971 pour son concert au Palais des Sports. Comme la veste que le rockeur a portée en 1966 pour la "photo du siècle" de la bande de Salut les copains a ainsi été adjugée à 12.122 euros (9.500 euros sans frais).

Au premier plan, la veste réalisée par Yves Saint Laurent pour Johnny Hallyday. "Les gens sont très émus, même s'ils ne peuvent pas acheter, de voir toutes ces affaires", a-t-il expliqué. "C'est une sorte de mini-expo Hallyday". Malheureusement, elle n'a pas trouvé d'acheteur assez intéressé. Enfin, un gilet en cuir brodé offert à Johnny Hallyday par le club de motards desperados a été retiré des enchères, après des protestations de certains membres du club sur le véritable propriétaire de l'objet.

Ledit mégot a été mis en vente à l'origine au prix de 50 euros, avant d'être adjugé au prix de 250€, soit 319 euros, tous frais compris.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL