All Blacks et Wallabies veulent remettre les pendules à l'heure — Rugby Championship

Solenn Plantier
Octobre 8, 2018

Hansen, qui vient de remporter son troisième Rugby Championship d'affilée, son sixième au total, a expliqué ce choix par son désir de préparer le Mondial 2019 au Japon, où les All Blacks champions du monde seront l'équipe à battre. Une rencontre pour laquelle 3 cadres font leur retour avec les titularisations du pilier Owen Franks, du n°8 et capitaine Kieran Reazd, ainsi que du demi de mêlée Aaron Smith.

"Juste après avoir célébré le titre, nous nous sommes tournés vers l'Afrique du Sud".

Gare au retour de bâton noir, donc. Le sélectionneur sud-africain Johan Erasmus en est conscient: " En général, les All Blacks ripostent férocement après une défaite, donc nous devons être mentalement et physiquement prêts pour une grande bataille. Une semaine plus tard, face à l'Australie (23-12), de Allende n'avait pas joué et Kitshoff était entré en cours de jeu. "Où nous voulons réparer l'anomalie d'il y a deux semaines", a ajouté Perenara. Mais celui-ci garde le cap: " On continue à me demander si je vais démissionner et je continue à donner la même réponse (négative).

Une victoire éviterait au passage aux Wallabies de terminer à la dernière place pour la première fois depuis 2009.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL