Appuyée par la Sécurité intérieure, Apple dément invariablement — The Big Hack

Alain Brian
Octobre 9, 2018

Apple continue de démentir fermement l'article de Bloomberg selon lequel l'entreprise aurait trouvé des puces espionnes chinoises dans certains de ses serveurs.

Ce scoop incroyable a provoqué un choc dans l'industrie informatique. Mais des doutes sur la véracité de cette histoire commencent à émerger.

George Stathakopoulos, responsable de la sécurité de l'enteprise, a indiqué par ailleurs qu'Apple n'a jamais découvert de composant suspect ni contacté le FBI à ce propos, contrairement à ce qu'indique Bloomberg.

Les outils de sécurité internes d'Apple scrutent en permanence ce type de trafic sortant qui pointe la présence d'un logiciel malveillant ou d'autres activités malintentionnées. Rien n'a jamais été trouvé.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL