Carburants: Une nouvelle signalétique européenne entre en vigueur à la pompe

Xavier Trudeau
Octobre 12, 2018

En France et dans toute l'Europe, des formes géométriques viennent s'ajouter sur les anciennes étiquettes, sans remplacer pour autant les appellations actuelles.

Cette petite révolution dans les stations-service européennes est liée à l'application uniforme d'une directive datant d'octobre 2014, dont l'objectif est d'harmoniser l'étiquetage des carburants afin de faciliter la vie des automobilistes européens lorsqu'ils voyagent au sein de l'Union et alentours.

Au total, les nouvelles étiquettes sont déployées dans les 28 États membres de l'Union européenne, les pays de l'EEE (Islande, Liechtenstein et Norvège), ainsi que la Macédoine, la Serbie, la Suisse et la Turquie. Un casse-tête? Pas tout à fait.

L'essence est ainsi représentée par un cercle, avec à l'intérieur la lettre "E" traduisant la teneur en biocarburant: E5 (pour le super sans plomb 95 ou 98), E10 (pour le super SP95-E10) ou E85 (superéthanol).

Pour vous procurer du diesel, il faudra choisir la lettre " B " entourée d'un carré et accompagnée d'un chiffre représentant la teneur en biocarburant. Le sigle "B7" représentera le gazole, les sigles "B10" et "XTL" vaudront pour deux nouvelles catégories de biocarburants, présents sur le marché belge depuis juillet, nous a expliqué, Jean-Benoît Schrans, porte-parole de la Fédération pétrolière belge.

Les autres carburants disponibles: un losange avec la mention "H2 " (hydrogène), ou "CNG " (gaz naturel comprimé), "LPG " (gaz de pétrole liquéfié) et "LNG " (gaz naturel liquéfié).

La date du 12 octobre est d'autre part la date officielle de mise en place de ce nouveau siglage.

Il sied enfin de préciser que la nouvelle signalétique se retrouvera également chez les concessionnaires de voiture, sur le bouchon de remplissage dans la trappe à carburant des véhicules neufs ainsi que dans le manuel d'utilisation.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL